• https://www.facebook.com/kutlu.cemal
  • https://plus.google.com/u/0/?tab=mX
  • https://www.twitter.com/@KutluCemal
CKgroup-->Takvim
CKgroup-->Site Haritası
CKgroup-->Saat
CKgroup-->Hava Durumu
Anlık
Yarın
16° 22° 11°
Döviz Bilgileri
AlışSatış
Dolar5.60955.6320
Euro6.42716.4528
CKgroup--> Ziyaret Bilgileri
Aktif Ziyaretçi1
Bugün Toplam65
Toplam Ziyaret93000

Cappadoce Tour

Cappadoce (en turc: Kapadokya)
Selon les registres historiques, le nom de cette région provient du vieux mot persan "Katpatuka" qui signifie "le pays des beaux chevaux". Situé à Nevşehir, Anatolie centrale, elle doit son aspect extraordinaire à deux volcans dont l’éruption a eu lieu il y a des millions d'années : le Mont Hasan près de Aksaray (Garsaura) et le Mont Erciyes (Argée) près de Kayseri (Césarée). Les couches tendres de laves, de tufs et de cendres ont donné lieu à diverses formations étranges au cours d'un processus de millions d'années sous l’effet de l'érosion causée par les vents et les pluies : formes coniques, cheminées de fées (avec un chapeau de basalte), des formes ovales. La présence de roches de tufs tendres a rendu facile le creusement d’un grand nombre de villes souterraines et des milliers d'églises rupestres partout en Cappadoce.

Villes souterraines 
: Les villes souterraines les plus importantes sont Derinkuyu et Kaymaklı. Avec ses huit étages, la ville souterraine Derinkuyu est la plus grande. La ville est organisée autour de 52 puits de ventilation qui atteignent à certains endroits une profondeur de 100 m, tandis que la Kaymaklı est organisée autour d’un seul puits de ventilation. Ces puits ont été utilisés aussi comme puits d'approvisionnement en eau. Elles étaient si grandes qu'elles abritaient des dizaines des milliers d'habitants au cours des raids des envahisseurs ; elles ont servi de refuge aux premiers chrétiens grecs persécutés au 3ème siècle après J.-C. par les Romains, et au 7ème siècle après J.-C. par les Arabes. Elles étaient équipées des pièces de stockage, des églises, des cuisines, des puits de ventilation, des étables, des pressoirs à vin et à huile, des puits d'eau, des réfectoires.

Musée en plein air de Göreme : Un des sites du patrimoine mondial de la Turquie, ce musée se compose de monastères, d’églises, de chapelles, de réfectoires, de cuisines et de zones de vie creusés dans la roche. En tant que centre d'enseignement religieux, cette région a été fondée au 4 ème siècle par Saint Basile, évêque de Césarée, dont les pensées ont commencé à être enseignées ici pour la première fois. Saint-Basile est une figure importante dans l'histoire du christianisme, apportant des idées novatrices pour le christianisme. La vie monastique dans la région a duré environ 1000 ans. Il existe de nombreuses chapelles et églises : Aziz Basil Şapeli (Chapelle de Saint-Basile), Elmalı Kilise (Église à la Pomme), Azize Barbara Şapeli (Chapelle de Sainte-Barbe), Yılanlı Kilise (Église au Serpent ou Église de Saint-Onuphre), Karanlık Kilise (Église sombre), Azize Katerina Şapeli (Chapelle de Sainte-Catherine), Çarıklı Kilise (Église à la Sandale). Sur les murs intérieurs des églises, il y a des fresques illustrant les évènements importants dans la vie de Jésus-Christ. 

Citadelles Uçhisar et Ortahisar
 : Étant deux points culminants de la Cappadoce, ces citadelles se remarquent de loin. A l’origine, elles étaient des rochers géants transformés, au fil des années, par l’érosion sous l’effet de l’air et des pluies. Du sommet de ces deux citadelles, on peut contempler les paysages pittoresques des vallées avoisinants et des monts Hasan et Erciyes. Diverses églises et habitations ont été creusées dans le tuf tendre des citadelles, utilisées même jusqu’en 1950 par les Turcs, puis quittées en raison des éboulements consécutifs à des tremblements de terre.